21 juin 2021

Comment laver et nettoyer son oreiller sans l’abîmer?

Quand avez-vous lavé votre oreiller pour la dernière fois ? Jamais ? Il va rapidement falloir remédier à cette situation. Sinon, votre oreiller va rapidement se transformer en bouillon de culture : on a vu mieux niveau hygiène… Pour entretenir son oreiller, il faut donc le laver régulièrement. Mais à quelle fréquence faut-il le nettoyer ? Et surtout, comment procéder pour le laver sans l’abîmer ? Découvrez nos meilleurs conseils.

3 bonnes raisons de laver son oreiller 

Vous hésitez à laver votre coussin pour dormir, car vous craignez de l’abîmer en le nettoyant ? Vous nettoyez régulièrement votre taie d’oreiller et vous pensez que c’est déjà bien suffisant ?

Comment laver et nettoyer son oreiller sans l'abîmer ?

On ne s’en rend pas forcément compte, mais la nuit, nous perdons en moyenne 1,5 litres d’eau : la salive et la transpiration sont en partie absorbées par la taie, mais également par l’oreiller. Un environnement propice à la prolifération des acariens et des bactéries. Laver son coussin pour dormir est nécessaire afin de garantir son hygiène : se coucher sur un oreiller sale, nuit après nuit, c’est encore la meilleure façon de développer une allergie.

Avez-vous déjà remarqué que votre sommeil est de bien meilleure qualité quand vous vous couchez dans un lit tout propre ? C’est normal, le nettoyage apporte de la fraîcheur au linge de lit. Si vous transpirez beaucoup et que vous ne lavez pas votre oreiller régulièrement, des odeurs peuvent apparaître et vous empêcher de bien dormir. Un lavage régulier ne permet pas seulement d’éliminer les acariens et les bactéries : les odeurs persistantes ne seront plus qu’un mauvais souvenir après un passage en machine !

Vous ne voulez pas laver votre oreiller, car vous pensez que cela va l’abîmer ? En réalité, un entretien soigneux permet d’augmenter la durée de vie des coussins pour dormir. Certaines petites astuces permettent même de redonner du gonflant aux oreillers : une balle de tennis dans le tambour du sèche-linge et vous retrouverez le gonflant des premiers jours.

Quand faut-il nettoyer son coussin ? 

Idéalement, il faudrait laver son oreiller tous les 3 mois. Le linge de lit, quant à lui, doit être nettoyé tous les mois. Il est également recommandé d’aérer le linge de lit, l’oreiller ainsi que la couette chaque jour pendant une heure, été comme hiver.

Si vous souffrez d’allergies, il est recommandé d’augmenter la fréquence des lavages. En automne et en hiver, il peut être nécessaire de laver son oreiller tous les mois : avec le chauffage et le manque d’aération, les acariens se développent rapidement et peuvent causer des rhinites, des toux et des crises d’asthme chez les personnes les plus fragiles.

Le lavage en fonction du garnissage 

Comment laver et nettoyer son oreiller sans l'abîmer ?

C’est décidé, à partir d’aujourd’hui, vous allez faire le nécessaire pour mieux entretenir votre oreiller. Mais attention : certains garnissages ne sont pas compatibles avec un lavage à la machine à laver et/ou un séchage au sèche-linge.

Le coussin en plumes ou duvet

Plusieurs solutions pour laver un oreiller en plumes ou en duvet :

  • Le nettoyage à sec
  • Le lavage à la main
  • Le lavage en machine à laver à 30 ou 40 degrés

Vous voulez opter pour la machine à laver ? Dans ce cas, ajoutez une balle de tennis dans le tambour pour permettre au coussin de conserver son gonflant. Privilégiez un programme adapté pour ne pas abîmer votre oreiller : tissu délicat sans essorage ou avec essorage lent.

Sauf indication contraire du fabricant, l’oreiller en plumes ou duvet peut passer au sèche-linge.

L’oreiller en mousse à mémoire de forme

Il n’est pas possible de laver un oreiller en mousse à mémoire de forme à la machine à laver. Mais ce n’est pas une raison pour ne pas l’entretenir :

Chaque jour, aérez votre coussin : l’air frais permet d’éliminer une partie des acariens et des bactéries. Lavez régulièrement la housse ainsi que la taie d’oreiller : tous les mois au minimum. De cette manière, vous pourrez éliminer les traces de salive et de transpiration.

Le coussin en latex

Comme pour la mousse à mémoire de forme, il est préférable de ne pas laver les coussins en latex. En effet, il s’agit d’un garnissage délicat qui risquerait de perdre ses propriétés élastiques en machine. Par contre, vous pouvez régulièrement nettoyer sa housse ainsi que sa taie.

L’oreiller synthétique

Sauf indication contraire du fabricant, les oreillers synthétiques peuvent être lavés et séchés en machine. Vous pouvez respecter les mêmes consignes que pour un oreiller en duvet ou en plumes.

Et qu’en est-il de la taie d’oreiller  ? 

Bien entretenir son oreiller est vital pour bien dormir, mais vous ne devez pas négliger de prendre soin de votre taie d’oreiller. C’est un élément incontournable du linge de lit mais pas seulement ! Au-delà de son aspect esthétique, elle permet d’allonger la durée de vie votre coussin. Même si vous ne vous en rendez pas compte, vous transpirez et perdez des peaux mortes pendant la nuit… Et tout cela se dépose directement sur la taie d’oreiller. Il s’agit donc d’une véritable barrière protectrice pour l’oreiller. 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *